LIO > Actus


Actualité scientifique - Ondes gravitationnelles : première détection conjointe LIGO-Virgo

Share |

du 10 octobre 2017 au 31 décembre 2017 /

Les scientifiques des collaborations LIGO et Virgo ont observé, pour la première fois avec trois détecteurs, des ondes gravitationnelles émises lors de la fusion de deux trous noirs.

Les scientifiques des collaborations LIGO et Virgo ont observé, pour la première fois avec trois détecteurs, des ondes gravitationnelles émises lors de la fusion de deux trous noirs.
Ce résultat confirme le bon fonctionnement de l'instrument Advanced Virgo, qui s'est joint aux observations des deux détecteurs LIGO le 1er août et dont c'est la première détection.

Il ouvre la voie à une localisation bien plus précise des sources d'ondes gravitationnelles. Cette première fait l'objet d'une publication de la collaboration internationale exploitant les trois détecteurs, qui comprend des équipes du CNRS, à paraitre dans la revue Physical Review Letters.
Elle a été exposée lors d'un point presse en marge de la réunion du G7-science le 27 septembre 2017 à Turin1.

Le CNRS a décerné le même jour une double médaille d'or aux physiciens Alain Brillet et Thibault Damour pour leurs contributions majeures à la détection des ondes gravitationnelles2.

Communiqué du CNRS

Le Laboratoire des Matériaux Avancés, un des laboratoire du labex LIO, a grandement contribué à Virgo grâce au traitement et la métrologie des grands miroirs au cœur de l’interféromètre. Le laboratoire s'est aussi investi dans la mise en route de l'instrument et des recherches de bruit.