Publié le 4 mars 2020 | Mis à jour le 9 février 2021

Les médaillés 2020 du LABEX LIO

Hélène COURTOIS Chevalier de la Légion d'honneur

Hélène COURTOIS est astrophysicienne  spécialisée en cosmographie à l'institut de physique des 2 infinis (IP2I) à Lyon, vice-présidente aux relations internationales de l’université Claude Bernard Lyon 1, et membre senior de l’Institut universitaire de France. Elle participe depuis de nombreuses années à la diffusion des savoirs émergents en direction du grand public, et est depuis 5 ans la marraine scientifique du Planétarium de Vaulx-en-Velin.

La légion d’honneur fut fondée par Napoléon Bonaparte en 1802. C'est la plus élevée des distinctions nationales françaises. Elle compte aujourd’hui 92 000 membres, récompensés pour leurs mérites éminents au service de la nation. Hélène Courtois a été l’invité du journal de France 3 du 5 janvier 2020.
 

Roland Bacon reçoit la médaille Jackson-Gwilt

Roland BACON, astrophysicien au CRAL, le Centre de recherche astrophysique de Lyon, et Directeur de Recherche au CNRS, reçoit la médaille Jackson-Gwilt 2020 de la Société Royale d’Astronomie Anglaise pour sa contribution exceptionnelle au développement de l’instrumentation en astronomie. Les instruments dont Roland Bacon a été responsable ont des applications très  larges, et ont été exploités par une large et diverse communauté d’astronomes dans des études allant des corps du système solaire à l’univers lointain.

La médaille Jackson-Gwilt a été remise plus de trente fois depuis sa création en 1897. Décernée par la Royal Astronomical Society (RAS), elle est attribuée afin de récompenser l’invention ou le perfectionnement d’instrumentations ou de techniques liés à l’astronomie, une ou des recherches significatives dans ce domaine, comptant pour l’histoire de la discipline, ou encore des observations astronomiques importantes. La médaille est ainsi nommée en l’honneur d’Hannah Jackson, née Gwilt.
 

Maud Langlois, lauréate du Grand Prix scientifique 2020

Le Grand Prix scientifique de la Fondation Charles Defforey, un des Grands Prix des Fondations de l’Institut de France 2020, a notamment pour objectif de soutenir des organismes ayant une action à caractère caritatif ou culturel, ou dont le but est d’encourager la recherche. Cette année ce Grand Prix doté de 450 000 euros avait pour thème « Les exoplanètes ». Il a été attribué à Jean-Luc Beuzit (1), Anthony Boccaletti (2), Gael Chauvin (3, 4), Thierry Fusco (5, 1), Maud Langlois (6) et David Mouillet (4), pour le projet « Imager de Nouveaux Mondes : préparer la prochaine génération d’imageurs d’exoplanètes ».

Les lauréats du grand prix, chercheurs au CNRS, à l’ONERA, à l’Observatoire de Paris - PSL et dans les universités, ont été au cœur du projet SPHERE, un instrument installé au Very Large Telescope (ESO – Chili) et dédié à l’imagerie des jeunes exoplanètes géantes. Entre 2002 et 2015, en s’appuyant sur de nouvelles technologies, comme l’optique adaptative extrême et la coronographie, l’équipe a dirigé la conception, la réalisation et la mise en service de l’instrument. SPHERE a déjà fourni un très grand nombre de résultats majeurs comme l’identification de nouvelles exoplanètes géantes et l’étude de leur atmosphère, ou bien l’étude détaillée des disques circumstellaires dans lesquels se forment les planètes.
 

Chloe Michaut, lauréate d'une bourse ERC "consolidator"

Le Conseil européen de la recherche (ERC) vient de communiquer la liste des bénéficiaires des bourses « Consolidator ». Ces bourses financeront au total 327 projets de recherche exploratoire sur une durée maximale de 5 ans avec un budget total de 655 M€. Les porteurs de projet sont des chercheurs ayant obtenu leur thèse il y a 7 à 12 ans. 3 projets lyonnais figurent parmi les 327 projets financés.

Chloe Michaut, professeure de l’ENS de Lyon au Laboratoire de Géologie de Lyon, Terre, Planètes, Environnement (ENS de Lyon / Université Claude Bernard Lyon 1 / CNRS), lauréate de l’AAP IMPULSION en 2018.
Titre du projet : « Formation, magmatic evolution and present-day structure of the CRUsts of Stagnant-LID planets. »

Isabelle Vauglin, élue à l'Académie des Sciences, Belles Lettres et Arts de Lyon

L'académie des Sciences, Belles Lettres et Arts de Lyon a remis à Isabelle Vauglin le règlement, le diplôme ainsi que la médaille de l’Académie pour sa nomination le 29 septembre 2020 à 14h30 lors d'une séance académique.

Isabelle VAUGLIN exerce les fonctions d’Astrophysicienne au CRAL (Centre de Recherche Astrophysique de Lyon) à l’Observatoire de Lyon et Responsable régionale et administratrice de Femmes & Sciences Association. Ses activités de recherche portent sur l’astronomie infrarouge, la physique des galaxies, l’instrumentation antarctique.
Isabelle est largement investie dans la diffusion des sciences depuis 1994 (Matinées du Cinéma Scientifique d’ECLATS, accueil de classes et interventions dans les classes, Science en Fête…), est membre de l’association Femmes & Sciences depuis 2011, est responsable et organisatrice de la journée « Sciences, un métier de femmes ! » depuis 2017. En 2016, Isabelle a été médaillée de la Légion d'Honneur.